Les Moto2 et Moto3 de retour en piste à Jerez

Publié le par Aurélie J.

Moins d'une semaine après la première session de tests IRTA à Valencia, c'est du côté de l'Andalousie que se sont retrouvés les équipes et pilotes Moto2 et Moto3, à Jerez, pour trois jours d'essais dans de meilleures conditions météorologiques.

 

luthi_slideshow-copie-1.jpg

 

Pourtant, malgré une journée très ensoleillée, c'est encore une fois le froid qui, dès le matin, a retardé le début des tests pour l'ensemble des pilotes des deux catégories. Le vent s'en est également mêlé, rendant les conditions moins optimales que souhaité.

 

Cette première journée s'achève avec goût de trop peu car une fois de plus, les chronos délivrés ne sont pas officiels et cette fois-ci, beaucoup d'équipes n'ont pas souhaité les communiquer. Des tests officiels avec des chronos officieux, voilà qui crée une fois de plus la polémique autour des inégalités Moto2/Moto3 face à la catégorie reine.

 

Moto 2

 

Du côté de la Moto2, c'est le suisse Thomas Luthi qui a réalisé le meilleur temps de la journée au guidon de sa Suter, en 1:43.00. Non loin derrière, c'est Claudio Corti, déjà très en forme la semaine dernière à Valencia, qui réalise le deuxième meilleur temps en 1:43.2, suivi par trois hommes à égalité en 1:43.6, Takaaki Nakagami (65 tours), Mika Kallio (65 tours) et l'homme fort de Valencia, Scott Redding (72 tours) qui ferme donc la marche du top 5.

En sixième position, c'est le très attendu Andrea Iannone, qui a effectué son meilleur tour en 1:43.7. Aujourd'hui, il a beaucoup travaillé sur différents réglages et effectué de nombreux passages par les stands, c'est pourquoi l'italien de chez Speed Master n'a d'ailleurs effectué que 48 tours. En fin de journée il a déclaré au micro de MotoGP.com : "J'ai un bon feeling, de bonnes sensations, je suis content de ma moto et du travail effectué avec mon équipe."

Son coéquipier fraîchement arrivé chez Speed Master, le français Mike Di Meglio, se classe en douzième position en 1:44.2, soit 8 dixièmes plus vite que l'an dernier. Une première journée satisfaisante donc pour le jeune toulousain.

 

Au milieu, on retrouve en septième et huitième position Alex De Angelis et Bradley Smith, tous les deux avec 1:43.8, mais un plus grand nombre de tours effectués pour le britannique Smith. Avec seulement un dixième d'écart, en neuvième place, c'est Simone Corsi qui réalise une belle performance en seulement 42 tours. Puis on retrouve Yuki Takahashi et Randy Krummenacher, respectivement en dixième et onzième position.

 

Les deux rivaux au titre 125cc en 2011, Nicolas Terol et Johann Zarco en sont encore à la phase d'aptation à cette nouvelle catégorie et progressent petit à petit, chacun à leur manière. Nicolas Terol chez Aspar prend ainsi la quatorzième position en 1:44.3, tandis que Johann Zarco chez JiR se classe dix-neuvième en 1:45.4.

Le coéquipier de ce dernier, Eric Granado, s'est montré satisfait de sa journée et heureux du travail effectué, il signe la vingt-deuxième position en 1:47.00. Peu avant le début des tests, le team JiR expliquait dans un communiqué que ces trois jours à Jerez serviront surtout à tester de nouveaux matériaux, de manière à essayer différentes configurations pour aider les deux pilotes à trouver la position de conduite la plus agréable pour eux. Pour l'instant, JiR laisse donc de côté les chronos et se concentre sur l'adaptation des pilotes à la catégorie et au développement d'une moto leur permettant de se sentir le plus à l'aise possible.

 

Marc Marquez, toujours convalescent après son opération de l'oeil, est encore absent de cette deuxième session de tests, mais selon toute vraisemblance, il sera présent et en forme pour la troisième session au mois de mars, sur cette même piste de Jerez.

 

La suite du classement pour cette première journée est disponible sur le site MotoGP.com.

 

Moto 3

 

En Moto3, c'est le flou, puisque sur les trente motos en piste aujourd'hui à Jerez, seuls treize chronos ont été communiqués, pas de quoi s'extasier donc.

 

kent_slideshow_169.jpg

 

Toutefois, de ce que l'on a pu récupérer, c'est Danny Kent qui signe le meilleur temps en 1:48.4. Heureux de sa performance, mais la tête sur les épaules, le britannique a expliqué à l'issue de cette première journée : "Je ne veux pas trop m'emballer, toutes les équipes et tous les pilotes sont encore en plein apprentissage, donc nous verrons bien !"

 

En deuxième position, c'est un espagnol, Alberto Moncayo, avec +0.3, puis l'allemand Sandro Cortese et le portugais Miguel Oliveira viennent compléter le top 4 de ces chronos non officiels avec tous deux un meilleur temps en 1:49.2.

 

Information officieuse une fois encore, Louis Rossi a annoncé hier sur sa page Facebook un meilleur temps en 1:49.7, ce qui le classe donc en cinquième position. Le français avait déclaré il y a quelques temps qu'il souhaitait "franchir un nouveau cap" cette année ; visiblement, les choses semblent bien parties et c'est un Louis Rossi presque extatique qui écrivait hier : "Vraiment sur cette moto, le feeling vient tout seul... c'était le top parce que on peut travailler tout de suite dans les bonnes directions. (...) Toujours aussi bien sur cette moto et dans cette équipe ! A demain..."

 

La sixième position revient ensuite à Héctor Faubel, suivi de Zulfahmi Khairuddin, Niklas Ajo et Alex Márquez. A égalité en dixième position, nous retrouvons le britannique Danny Webb et l'espagnol Efrén Vázquez en 1:50.9.

Adrián Martin, puis les deux pilotes Technomag-CIP, Kenta Fujii et Alan Techer, viennent enfin fermer la marche de ce classement non-officiel.

Demain, les essais continuent, en espérant une nouvelle journée positive et ensoleillée pour permettre aux pilotes de progresser dans de bonnes conditions.

 

Photos : MotoGP.com

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article